Douleurs articulaires, quelles solutions?

Soulager les cervicales.....

Soulager les cervicales…..

Masser ses articulations

Épaules et hanches, poignets, coudes, genoux… Nos articulations sont de précieux rouages qui peuvent facilement se raidir, se bloquer. Et potentiellement devenir douloureuses. Le coup de pouce des massages bien-être ? Eviter qu’elles se « rouillent »

bel et bien, en leur apportant plus de souplesse au quotidien grâce à des mouvements et des mobilisations amples.

Raideurs ? Ankylose ? Inflammation ? Nos articulations font souffrir beaucoup d’entre nous. Bien souvent, il s’agit simplement de blocages dus à la fatigue, aux efforts. A l’âge, aussi. Mais est-ce pour autant une fatalité ? Pas nécessairement, si l’on mise en prévention sur une bonne hygiène de vie, en commençant par nos assiettes et notre forme physique. « Pensez à réaliser régulièrement des assouplissements, conseille Jean-Guy De Gabriac, formateur en massages bien-être. Moulinets avec les poignets, balancements des épaules, mouvements de hula hoop pour les hanches… Comme un huilage, ces petits exercices à pratiquer en début ou fin de journée peuvent donner plus de mobilité aux articulations. » Des gestes simples à adopter au quotidien et à coupler à des soins ciblés pour plus d’efficacité.

Première solution recommandée pour prendre soin de ses articulations : le massage indien, dit Abhyanga, tiré de la tradition ayurvédique. Relaxant et rééquilibrant, il va agir dans un premier temps sur les masses musculaires pour déloger les toxines et aider notre organisme à les évacuer. « Mais il va aussi travailler directement sur les articulations, via les chakras mineurs, des points clés qui se trouvent dans chacune d’entre elles, explique notre spécialiste. Par des flexions d’abord, puis des mobilisations et des grands mouvements glissés vers le centre du corps ensuite, le masseur va apporter plus de mobilité aux principales articulations. » Un soin idéal pour éviter que des raideurs ne deviennent réellement invalidantes.

Moins connue, la relaxation coréenne peut avoir des effets remarquables sur le plan physique. Mais également, au niveau mental, sur le lâcher prise. Ce soin, qui dure de 50 à 60 mn, se pratique allongé sur un futon et habillé de vêtements amples. « Ce massage traditionnel est donc particulièrement indiqué pour des personnes qui ne se sentent pas très à l’aise avec leurs corps, poursuit Jean-Guy De Gabriac. Le praticien va travailler membre après membre, articulation après articulation, en proposant des étirements très progressifs, avec une amplitude de mouvements de plus en plus grande. Rien ne se fait en force. Les manœuvres sont toujours très douces et le praticien ne va jamais jusqu’à la douleur : il cherche seulement à trouver la zone entre le confort et l’inconfort. Là où, précisément, le soin devient efficace sans être pour autant douloureux. La séance comprend aussi des petits lâchers : le praticien laisse tomber la jambe ou le bras à quelques centimètres à peine du matelas. » Étirements, balancements, relâchement… la relaxation coréenne s’avère une véritable invitation à la détente et au lâcher prise.

Enfin, si la douleur est installée ou particulièrement vive ? N’hésitez pas à aller consulter un médecin. Rhumatisme, arthrite, arthrose, inflammation d’un cartilage ou encore crise de goutte… les problèmes articulaires sont nombreux, douloureux, et peuvent nécessiter une prise en charge spécifique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: fsockopen() [function.fsockopen]: unable to connect to www.sweetcaptcha.com:80 (Connection timed out) in /home/atoutsbi/www/massage/wp-content/plugins/sweetcaptcha-revolutionary-free-captcha-service/library/sweetcaptcha.php on line 81